Les fleurs du mal

Les fleurs du mal

Comme une rose délicate qui brusquement pourrirait en contaminant les autres fleurs du bouquet. En même temps, rien ne dit qu’elle ne va pas simplement se faner progressivement comme toutes les roses.  C’est ça qu’il faut apprendre à gérer, l’incertitude et la possible immanence de l’apparition redoutée.

Les fleurs du mal – 100x30 – 2017 – techniques mixtes/toile
Perfect life

Perfect life

« She said “The water has no memory.”
For a few months everything about our lives was perfect. »

(Perfect life – Hand. Cannot. Erase – Steven Wilson)

Perfect life – 2017 – 110 x85 – acrylique/toile
Inside

Inside

« Il faut apprendre ses langues intérieures, car une grande partie de la vie se passe entre soi et soi-même »

(Jean-Louis Servan-Schreiber)

Inside – 2017 – acrylique/toile – 50x40
Night call

Night call

« Une mère fragilisée ne peut pas communiquer à son enfant la sécurité intérieure suffisante pour lui permettre d’affronter la nuit et la solitude »

Night call – 2016 – 74x64 – acrylique/toile
Sentinelle

Sentinelle

« La grotte est un univers intemporel. Dans ce monde de néant, où il ne se passe rien, où il n’y a pas de mouvement, seule subsiste la pensée. Hors du temps, c’est le cerveau qui crée le temps. »

(Michel Siffre, géologue et spéléologue)

Sentinelle – 2016 –  60×50 cm – acrylique/toile
Stop swimming

Stop swimming

« This song leaks out onto the pavement
It could be a joke, it could be a statement
The more that I fake it and pretend I don’t care
The more you can read in to what isn’t there

Maybe it’s time to stop swimming
Maybe it’s time to find out where I’m at
What I should do and where I should be
But no-one will give me a map

I’ll leave now this can’t continue
But I forget which door I came through
And I know that the lift can be painfully slow
So I think I’ll leave by the window »

(Porcupine Tree – Stupid Dream – Stop Swimming)

 

Stop Swimming – 2016 – 90x80 cm – Acrylique sur toile